Le CSSS d’Argenteuil assure le maintien des services d’aide domestique dans Argenteuil.

 

« Nous tenons à rassurer tout de suite la population : les services d’aide domestique seront maintenus sous une autre forme et de façon temporaire. » C’est en ces termes que le directeur général du CSSSA, Raymond Roberge, en a fait l’annonce aujourd’hui lors d’un point de presse. Il a rappelé la fin du contrat avec la coopérative en services d’aide domestique Marteau et Plumeau sur le territoire d’Argenteuil, mais a surtout annoncé que la confiance de cette clientèle fragile ne sera pas ébranlée. Une clientèle en perte d’autonomie qui, sans ce soutien, ne pourrait sans doute plus demeurer à la maison.

De fait, le CSSSA a mis en place des mesures immédiates, qui entrent en vigueur dès le 22 septembre. La directrice du Programme clientèle en perte d’autonomie, Louise Masse, se voulait très précise :     « Sur nos 50 clients desservis par Marteau et Plumeau, certains plus vulnérables ont aussitôt été pris en charge. Pour les autres, nous sommes en contact direct afin de connaître leurs besoins et leurs attentes. Le but est de trouver la meilleure formule pour chacun, le temps que se concrétise la solution à plus long terme. Dans la plupart des cas, ce sont d’ex-employés de Marteau et Plumeau qui assureront les services. » La solution ultime est de créer une toute nouvelle coopérative qui soit à l’image d’Argenteuil. Rappelons que Marteau et Plumeau a pignon sur rue dans la MRC des Pays-d’en-Haut, ce qui est une toute autre réalité.

Depuis plusieurs mois, le CSSS et quelques partenaires du territoire d’Argenteuil dont le CLD, la MRC et Caisse Desjardins, travaillent à la création d’une nouvelle coopérative qui saura répondre efficacement aux besoins de la clientèle, « ce qui ne s’improvise pas, a souligné Diane Grenier de l’Agence de la santé et des services sociaux des Laurentides, qui voit une belle ouverture du côté de Québec.  Le Ministère doit reconnaître étape par étape la proposition solide qui a été déposée et  dont les démarches vont bon train. » Selon Lise Desrochers, du CLD d’Argenteuil, il faut entendre par là de 3 à 8 semaines avant de démarrer la coopérative.  Louise Masse d’ajouter : «  Il est incontournable de créer une coopérative en bonne et due forme, c’est l’unique façon d’avoir accès au programme d’exonération financière pour les services d’aide domestique de la RAMQ. »

Le CSSSA et ses partenaires croient en l’avenir de tels services d’autant plus que la population âgée dans Argenteuil atteindra la barre des 20 % en 2015. Le maintien à domicile de ces personnes sera important pour leur bien-être. « En unissant nos forces, c’est gagnant ! », a conclu Daniel Veilleux, président du CLD et directeur général de Caisse Desjardins d’Argenteuil.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s